, Zombie Zombie, LCD Soundsystem, Boards Of Canada, James Holden... (FL)? MIX LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE" /> , Zombie Zombie, LCD Soundsystem, Boards Of Canada, James Holden... (FL)? MIX LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE" /> LE TEMPS MACHINE VA AU MUSEE DES BEAUX ARTS DE TOURS ! JULIEN GASC + BAJRAM BILI + LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE
LE TEMPS MACHINE VA AU MUSEE DES BEAUX ARTS DE TOURS ! JULIEN GASC + BAJRAM BILI + LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE
Dimanche 28 Juin

LE TEMPS MACHINE VA AU MUSEE DES BEAUX ARTS DE TOURS ! JULIEN GASC + BAJRAM BILI + LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE

Quoi?

Non classé

Où ?

Le Temps Machine

37000 Tours France

Quand ?

Début :
Fin :

Combien ?

Comment y accéder ?

Dimanche 28 Juin 2015 - 16h00
LE TEMPS MACHINE VA AU Musée des Beaux-Arts de Tours

Julien Gasc
BAJRAM BILI
LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE

POP SOLAIRE / ELECTRO LUNAIRE

Musée des Beaux Arts de Tours
Entrée libre et gratuite

LE BEL APRÈS-MIDI AU MUSÉE
La dernière de nos sorties de fin de saison chez les amis sera à plus d'un titre exceptionnelle. D'abord le cadre, la magnifique cour du Musée des Beaux Arts. Ensuite la musique, ici électronique et hautement planante pour Bajram Bili, là intime et poétique pour Julien Gasc, et forcément exotique pour le LTM Soundsystem qui invitera Eddie Ladoire pour l'occasion. L'artiste (également musicien) clôturera en effet son travail avec les adolescents du Centre Oreste, une création sonore sur trois tableaux du Musée (à lire en détail dans la rubrique « Les Actions Culturelles » de ce fascicule, pages 34 et 35). Nous avons tout prévu pour que cet après-midi soit un peu magique, en souhaitant un véritable moment de rencontre, de partage, de musique et de culture. Les abonnés du TM auront d'ailleurs un accès libre au Musée, riche de six siècles de peintures, sculptures, mobiliers et céramiques qui valent vraiment (on insiste) le détour. Rembrandt, Degas, Monet, Debré, des transats, des doux synthés analogiques, des belles chansons au Fender Rhodes, du soleil, une vue incroyable de la cathédrale et l'ombre d'un cèdre bicentenaire. Ce ne serait pas une définition du bonheur ça ? (FL)?

JULIEN GASC (FR.)?
Grosse grosse émotion pour ce dernier concert de la saison, avec Julien Gasc en solo, dont l'album Cerf, Biche et Faon (chez Born Bad) nous a bouleversé, et dont la gentillesse nous a fait fondre, lors de son passage au Temps Machine avec Aquaserge après leur résidence d'une semaine. Et il aura fallu attendre des années avant que sa jolie frimousse soit enfin connue de tous : la nouvelle psyché-pop française a en effet cartonné cette année (miracle !) grâce à Aquaserge, Forever Pavot, Moodoid, Dorian Pimpernel, Wilfried*, Orval Carlos Sibelius et La Souterraine. Mais tout ce petit monde ne vient pas de nulle part, et, précisément, Julien Gasc a un des plus beaux CV de la bande (il a joué au sein des importants Hyperclean jusqu'en 2008 pour continuer avec Aquaserge, et Stereolab aussi, classe ultime). C'est peut-être même le plus singulier de cette nouvelle génération de musiciens singuliers, ou du moins celui qui aurait vraiment, pour faire une image simple à comprendre, décidé de continuer l'oeuvre du Philippe Katerine d'avant la bifurcation déjantée de « Robot après tout ». Et peut-être aussi (on aime l'imaginer) l'envie de retrouver la joie mélancolique et la liberté des premiers disques de Jacques Higelin et de Brigitte Fontaine. Ou encore alors, d'essayer de provoquer à son tour ce frisson qu'on retrouve chez Pavement ou Giberto Gil, de laisser vivre cette petite magie sensible, poétique, honnête et touchante, de jouer avec des mélodies qui montent l'escalier en sautant des marches, et avec sa voix belle et « différente », jusqu'à lui laisser révéler ses secrets, au départ insoupçonnés. Bref, Julien Gasc semble pouvoir aujourd'hui sortir des cercles d'initiés de la nouvelle nouvelle nouvelle nouvelle nouvelle nouvelle chanson française : ce concert dans le jardin du Musée devrait lui faire gagner de nouveaux fans. Sachez d'ores et déjà qu'il y aura beaucoup d'amour dans l'air.

Pour les fans d'Aquaserge, Philippe Katerine, Jacques Higelin et Brigitte Fontaine, Bertrand Burgalat, Wilfried*, de bossa nova, pop et indie rock. (FL)?


BAJRAM BILI (Tours, FR.)?
Troisième disque pour le tourangeau Bajram Bili, troisième coup de maître et, donc, nouveau coup de coeur : on ne pouvait pas ne pas ré-inviter l'ami Adrien, d'autant plus que sa musique se prête vraiment à un concert en après-midi, sous un cèdre bicentenaire, dans un cadre merveilleux, la cathédrale en arrière plan et, on va tout faire pour, des chaises longues.
Trois fois qu'il nous scotche donc : en 2011, son premier EP nous avait fait écrire qu'on entendait du Boards Of Canada, du Sonic Boom et du Salem dans sa musique. En 2013, pour son deuxième, on parlait de haute influence Zombie Zombie, de Beak>, de LCD Soundsystem (normalement, vous devriez déjà avoir envie d'acheter tous ses disques). Aujourd'hui, c'est tout un album, un premier « vrai » album après ces deux « gros » EP, qui nous a encore une fois retourné, et pousse encore plus loin la rencontre de la musique électronique et de l'humain, de l'organique et de la machine, du psyché-analogique. On ne sait plus aujourd'hui si la musique de Bajram Bili vient du rock ou de la techno, et on ne sait pas comment faire pour ne pas utiliser ce mot "krautrock" qu'on écrit toujours trop souvent (nous les premiers), ou alors au moins juste pour ce moment où des groupes comme CAN et Kraftwerk décidaient de passer du rock au synthé, ou l'inverse. En 2015, on ne se pose plus ces questions, et Bajram Bili réalise le tour de force de synthétiser 40 ans de psychédelisme musical dans un album pourtant grandement singulier et personnel. Ultra balèze.

Pour les fans de Beak>, Zombie Zombie, LCD Soundsystem, Boards Of Canada, James Holden... (FL)?


MIX LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE
Dimanche 28 Juin 2015 - 16h00
LE TEMPS MACHINE VA AU Musée des Beaux-Arts de Tours

Julien Gasc
BAJRAM BILI
LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE

POP SOLAIRE / ELECTRO LUNAIRE

Musée des Beaux Arts de Tours
Entrée libre et gratuite

LE BEL APRÈS-MIDI AU MUSÉE
La dernière de nos sorties de fin de saison chez les amis sera à plus d'un titre exceptionnelle. D'abord le cadre, la magnifique cour du Musée des Beaux Arts. Ensuite la musique, ici électronique et hautement planante pour Bajram Bili, là intime et poétique pour Julien Gasc, et forcément exotique pour le LTM Soundsystem qui invitera Eddie Ladoire pour l'occasion. L'artiste (également musicien) clôturera en effet son travail avec les adolescents du Centre Oreste, une création sonore sur trois tableaux du Musée (à lire en détail dans la rubrique « Les Actions Culturelles » de ce fascicule, pages 34 et 35). Nous avons tout prévu pour que cet après-midi soit un peu magique, en souhaitant un véritable moment de rencontre, de partage, de musique et de culture. Les abonnés du TM auront d'ailleurs un accès libre au Musée, riche de six siècles de peintures, sculptures, mobiliers et céramiques qui valent vraiment (on insiste) le détour. Rembrandt, Degas, Monet, Debré, des transats, des doux synthés analogiques, des belles chansons au Fender Rhodes, du soleil, une vue incroyable de la cathédrale et l'ombre d'un cèdre bicentenaire. Ce ne serait pas une définition du bonheur ça ? (FL)?

JULIEN GASC (FR.)?
Grosse grosse émotion pour ce dernier concert de la saison, avec Julien Gasc en solo, dont l'album Cerf, Biche et Faon (chez Born Bad) nous a bouleversé, et dont la gentillesse nous a fait fondre, lors de son passage au Temps Machine avec Aquaserge après leur résidence d'une semaine. Et il aura fallu attendre des années avant que sa jolie frimousse soit enfin connue de tous : la nouvelle psyché-pop française a en effet cartonné cette année (miracle !) grâce à Aquaserge, Forever Pavot, Moodoid, Dorian Pimpernel, Wilfried*, Orval Carlos Sibelius et La Souterraine. Mais tout ce petit monde ne vient pas de nulle part, et, précisément, Julien Gasc a un des plus beaux CV de la bande (il a joué au sein des importants Hyperclean jusqu'en 2008 pour continuer avec Aquaserge, et Stereolab aussi, classe ultime). C'est peut-être même le plus singulier de cette nouvelle génération de musiciens singuliers, ou du moins celui qui aurait vraiment, pour faire une image simple à comprendre, décidé de continuer l'oeuvre du Philippe Katerine d'avant la bifurcation déjantée de « Robot après tout ». Et peut-être aussi (on aime l'imaginer) l'envie de retrouver la joie mélancolique et la liberté des premiers disques de Jacques Higelin et de Brigitte Fontaine. Ou encore alors, d'essayer de provoquer à son tour ce frisson qu'on retrouve chez Pavement ou Giberto Gil, de laisser vivre cette petite magie sensible, poétique, honnête et touchante, de jouer avec des mélodies qui montent l'escalier en sautant des marches, et avec sa voix belle et « différente », jusqu'à lui laisser révéler ses secrets, au départ insoupçonnés. Bref, Julien Gasc semble pouvoir aujourd'hui sortir des cercles d'initiés de la nouvelle nouvelle nouvelle nouvelle nouvelle nouvelle chanson française : ce concert dans le jardin du Musée devrait lui faire gagner de nouveaux fans. Sachez d'ores et déjà qu'il y aura beaucoup d'amour dans l'air.

Pour les fans d'Aquaserge, Philippe Katerine, Jacques Higelin et Brigitte Fontaine, Bertrand Burgalat, Wilfried*, de bossa nova, pop et indie rock. (FL)?


BAJRAM BILI (Tours, FR.)?
Troisième disque pour le tourangeau Bajram Bili, troisième coup de maître et, donc, nouveau coup de coeur : on ne pouvait pas ne pas ré-inviter l'ami Adrien, d'autant plus que sa musique se prête vraiment à un concert en après-midi, sous un cèdre bicentenaire, dans un cadre merveilleux, la cathédrale en arrière plan et, on va tout faire pour, des chaises longues.
Trois fois qu'il nous scotche donc : en 2011, son premier EP nous avait fait écrire qu'on entendait du Boards Of Canada, du Sonic Boom et du Salem dans sa musique. En 2013, pour son deuxième, on parlait de haute influence Zombie Zombie, de Beak>, de LCD Soundsystem (normalement, vous devriez déjà avoir envie d'acheter tous ses disques). Aujourd'hui, c'est tout un album, un premier « vrai » album après ces deux « gros » EP, qui nous a encore une fois retourné, et pousse encore plus loin la rencontre de la musique électronique et de l'humain, de l'organique et de la machine, du psyché-analogique. On ne sait plus aujourd'hui si la musique de Bajram Bili vient du rock ou de la techno, et on ne sait pas comment faire pour ne pas utiliser ce mot "krautrock" qu'on écrit toujours trop souvent (nous les premiers), ou alors au moins juste pour ce moment où des groupes comme CAN et Kraftwerk décidaient de passer du rock au synthé, ou l'inverse. En 2015, on ne se pose plus ces questions, et Bajram Bili réalise le tour de force de synthétiser 40 ans de psychédelisme musical dans un album pourtant grandement singulier et personnel. Ultra balèze.

Pour les fans de Beak>, Zombie Zombie, LCD Soundsystem, Boards Of Canada, James Holden... (FL)?


MIX LTM SOUNDSYSTEM & EDDIE LADOIRE
Quoi?

Non classé

Où ?

Le Temps Machine

37000 Tours France

Quand ?

Début :
Fin :

Combien ?

Comment y accéder ?

Reportage

Aucune photo pour le moment