L'ANATOMIE DE LA SENSATION A L'OPERA BASTILLE A PARIS
Dimanche 05 Juillet

L'ANATOMIE DE LA SENSATION A L'OPERA BASTILLE A PARIS

Wayne McGregor s’imprègne de l’oeuvre de Francis Bacon et trouve, dans son univers étrange et viscéral, une résonance à sa propre recherche chorégraphique.

Quoi?

Danse

Où ?

OPERA BASTILLE
Place de la Bastille
75012 Paris 12 France

Quand ?

Début :
Fin :

Combien ?

51,00 €

Réservations

Réservez en ligne

Comment y accéder ?

Les Eìtoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Ensemble Intercontemporain
Peter Rundel : Direction musicale

Solistes
Peter Erskine : Percussions
Martin Robertson : Saxophone
John Parricelli : Guitare électrique
Michel Benita : Guitare basse

Durée : 1h10

Wayne McGregor s’imprègne de l’oeuvre de Francis Bacon et trouve, dans son univers étrange et viscéral, une résonance à sa propre recherche chorégraphique. Il s’inspire des formes, des couleurs et des textures de ses tableaux pour explorer, au-delà des images, les potentialités expressives du corps dansant, poussant ses interprètes à l’extrême. La pièce est imaginée sur une oeuvre du compositeur Mark Anthony Turnage, Blood on the Floor, également nommée d’après un tableau de Bacon. L’Ensemble intercontemporain et quatre solistes de jazz accompagnent les danseurs dans un espace structuré par l’architecte minimaliste John Pawson qui évoque les peintures en triptyque de l’artiste. Une pièce forte et profondément originale, créée en 2011 pour le Ballet de l’Opéra de Paris, et qui s’impose en tant qu’oeuvre majeure présentée cette saison.
Les Eìtoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Ensemble Intercontemporain
Peter Rundel : Direction musicale

Solistes
Peter Erskine : Percussions
Martin Robertson : Saxophone
John Parricelli : Guitare électrique
Michel Benita : Guitare basse

Durée : 1h10

Wayne McGregor s’imprègne de l’oeuvre de Francis Bacon et trouve, dans son univers étrange et viscéral, une résonance à sa propre recherche chorégraphique. Il s’inspire des formes, des couleurs et des textures de ses tableaux pour explorer, au-delà des images, les potentialités expressives du corps dansant, poussant ses interprètes à l’extrême. La pièce est imaginée sur une oeuvre du compositeur Mark Anthony Turnage, Blood on the Floor, également nommée d’après un tableau de Bacon. L’Ensemble intercontemporain et quatre solistes de jazz accompagnent les danseurs dans un espace structuré par l’architecte minimaliste John Pawson qui évoque les peintures en triptyque de l’artiste. Une pièce forte et profondément originale, créée en 2011 pour le Ballet de l’Opéra de Paris, et qui s’impose en tant qu’oeuvre majeure présentée cette saison.
Quoi?

Danse

Où ?

OPERA BASTILLE
Place de la Bastille
75012 Paris 12 France

Quand ?

Début :
Fin :

Combien ?

51,00 €

Réservations

Réservez en ligne

Comment y accéder ?

Reportage

Aucune photo pour le moment